Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Newsletter

TEST2

 

Magie : Cartes : Jean Merlin : Tricycle

photos non contractuelles

Neuf 36.00 34.50 T.T.C.
en stock

En stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

Description :

Un tremplin pour la créativité du cartomane !!!

Vous recevez deux étuis bicolores Bicycles.

Les deux étuis s'ouvrent des deux bouts. Vous mettez vos propres cartes à l'intérieur.

Grâce aux 08 pages d'instructions, vous pouvez réaliser 10 routines.

La liste n'est pas exhaustive, Tricycle est un outil avec lequel chacun trouvera ses propres applications et routines.

PRINCIPE :

Grâce à ces étuis truqués vous donnez l'impression de montrer un jeu bleu et un jeu rouge, alors que le même jeu est montré deux fois.

Le second étui peut donc contenir ce que vous voulez :

 - Un jeu truqué
 - Un foulard
 - Des cigarettes
 - Une prédiction pliée de grand format de la carte choisie
 - Etc ...

Parmi les effets qui sont expliqués se trouve un brainwave avec cartes normales, ce qui déconcerte " ceux qui savent ", un change pour une devano un jeu dont les cartes choisies rétrécissent, une carte retrouvée grâce à un petit animal mécanique, une routine dans laquelle l'un des jeux se retrouve dans votre boîte de cigares tandis que l'étui de cartes contient vos cigares.

Une carte aux coins déchirée qui voyage d'un étui à l'autre et se reconstitue en final.

Un effet de jeu coupé par une lame de rasoir, deux effets de jeu nudistes non truqués avec gags etc ...

Le tout avec un booklet d'instructions largement illustré et qui décrit toutes les routines sus nommées.

Si vous savez réfléchir, si vous êtes un créateur, Tricycle est un accessoire qui, c'est sûr, va vous faire remuer les petites cellules grises du cerveau.

Tiré d'un principe décrit pour la première fois par Karl Fulves dans Pallbearers revue.

Une création signée Jean Merlin